Apport de la prénatalité

Période prénatale : fondatrice de l’être humain Dans le sein maternel l’enfant se forme, se développe et s’éduque par les forces de vie qui sont en lui et au moyen des matériaux physiques, affectifs, mentaux et spirituels qui lui sont fournis par sa mère, et, à travers elle, par le père et leur environnement. Les futurs parents sont donc les éducateurs de l’enfant prénatal avant d’être ceux de l’enfant et de l’adolescent.

Chacun sait que le fœtus construit son corps avec les matériaux apportés par le sang de la mère, eux-mêmes imprégnés de ses émotions et de ses pensées. L’enfant absorbe tout sans avoir la possibilité de faire un tri entre ce qui est profitable et ce qui est nocif. C’est à la mère de faire ce choix. A elle de proscrire les substances nuisibles : alcool, tabac et autres drogues… et de privilégier les aliments vivants et vitalisants : fruits, légumes, céréales qui ont emmagasiné une prodigieuse quantité d’énergie solaire. A elle aussi de bien oxygéner son sang par une respiration aussi importante que la nutrition.

Au congrès de Caracas en avril 2001, le biologiste cellulaire américain Bruce LIPTON a rapporté des travaux qui contredisent le déterminisme génétique admis au début du siècle déjà. Ces études montrent, selon lui , que « l’activation des programmes des gènes est contrôlée par l’ambiance du milieu. Plus exactement, par la perception que l’organisme a de cette ambiance…Les émotions maternelles telles que la peur ou la colère ou au contraire l’amour ou l’espérance influencent biochimiquement la sélection et la réécriture du code génétique de l’enfant in-utéro avec des conséquences évolutives très profondes sur les générations futures. Les futurs parents sont de véritables « ingénieurs génétiques ». Il est urgent qu’ils en soient informés. » Un livre référence pour tous les futurs parents L’éducation prénatale naturelle, un espoir pour l’enfant, la famille, la société. Marie-Andrée Bertin, Ed. Les Rayons-du-Soleil